retour au site principal du GDR NeutrinoGDR Neutrino - Working Group 4

Working Group 4 : Accelerators, Research and Development, detection techniques

Accueil » Detection techniques » Liquid Argon

Liquid Argon

Le détecteur consiste en une chambre à projection temporelle dont la cible est consitutRetour ligne automatique
ée d’argon liquide. Cette technique a déjà été utilisée avec succès par le detecteur ICARUS-CNGS2. La prochaine génération à l’échelle du Megatonne (GLACIER [6]) constitue un challenge technologique et nécessite un programme de R&D. La première étape consiste à réaliser un prototype à échelle réduite a-n de valider le concept et notamment de mettre en oeuvre un circuit de puri-cation de l’argon liquide,la réalisation de plan de lecture de grandes dimensions avec son électronique de lecture bas bruits et fonctionnant à des températures cryogéniques.Retour ligne automatique
De nombreux progrès ont été réalisées sur les techniques cryogéniques et ont été exposées aux cours de réunions succéssives, notamment par l’exposé des premiers résultats concernant l’expérience l’ARGONTUBE [7] démontrant la possibilité d’avoir un signal sur une distance de dérive de l’ordre 5m dans l’argon liquide. Retour ligne automatique
En complément de la mesure calorimétrique, l’addition d’un champ magnétique permettra de contribuer au processus d’identi-cation des traces et améliorera la mesure de l’énergie impulsion des particules secondaires.

Performance study of the effective gain of the double phase liquid Argon LEM Time Projection Chamber - C. Cantini, L. Epprecht, A. Gendotti, S. Horikawa, L. Periale, S. Murphy, G. Natterer, C. Regenfus, F. Resnati, F. Sergiampietri et al.. Dec 14, 2014. 17 pp. arXiv:1412.4402

Articles in this section

© 2012 CNRS/IPHC - GDR Neutrino - Accès rédacteurs - Plan du site - Rechercher